« T’as hérité de moi, moi aussi j’étais nulle en orthographe ».

Avez-vous déjà prononcé ce genre de phrase pour rassurer votre enfant ?

Malheureusement, en pensant bien faire, on met notre enfant dans une situation difficile, il peut se dire : « Si je reste mauvais en orthographe, ma mère se reconnaîtra en moi, alors que si je deviens bon, elle me rejettera… ».

Essayons de ne pas nous identifier à nos enfants mais permettons-leur d’être qui ils sont. A chaque fois que nous acceptons leurs difficultés avec des phrases telles que : « Ce test a été difficile pour toi », « tu aurais voulu avoir une meilleure note », nous leur donnons une chance d’y faire face.

Evitons également les : « il M’a ramené un 3 en maths » ou « elle M’a fait un 6 en géo », car l’enfant ne devrait pas faire des notes pour vous mais pour lui-même. En leur disant plutôt : « Tu dois être déçu de ce 3 en maths en ayant autant travaillé » ou encore « Tu peux être fière de toi, tu avais pris le temps de comprendre chaque sujet », leur permettra de mieux se connaître eux-mêmes et de savoir quelles sont leurs difficultés mais aussi leurs forces.

Pendant les ateliers « Faber et Mazlish », nous travaillons à opérer ce changement dans notre langage pour permettra à nos enfants d’être des individus uniques !

citation-unique


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s