La comparaison, c’est poison !

La comparaison, c’est poison !

Quel slogan ! C’est une participante au dernier atelier « Frères et soeurs » qui l’a chanté :-).  Je trouve que c’est une bonne idée d’avoir cette petite phrase en tête lorsqu’on parle à l’un de nos enfants ou même à une classe entière (dixit mon fils de 12 ans, à l’époque) !

Et pourtant c’est si vite dit :
– « Regarde, même ton petit frère y arrive. »
– « Prends exemple sur ta soeur, regarde comme sa chambre est bien rangée ».
– « La classe parallèle s’en est beaucoup mieux sorti que vous à ce test, on voit qu’ils ont bien plus bosser ».
– « Ton frère s’y prend à l’avance, lui ! »

Toutes ces phrases amènent de l’amertume, un sentiment de nullité, voire une envie de se venger contre ce frère ou cette soeur qui est mieux que lui. Or, notre objectif en tant que parent ou enseignant serait plutôt de motiver et de donner envie de faire mieux. Comment s’y prendre ?

– « Ce n’est pas si facile d’apprendre à faire du vélo. »
– « Je vois que tu as déjà rangé les livres, il te reste les légos et les crayons. »
– « Vos notes montrent que certains d’entre vous n’ont pas encore acquis certaines connaissances, je vous propose que nous regardions ensemble ce que vous n’avez pas compris ».
– « Tu dois être stressé de rendre tout ce travail pour demain ! »

Se focaliser sur l’enfant/la classe à qui nous voulons transmettre une information, sans comparer avec qui que ce soit d’autre, sera profitable à tous !

Pour plus d’exemples et d’infos, le livre « Frères et soeurs sans rivalité » de Faber & Mazlish est une mine d’or et pour ceux qui souhaitent partager ces rencontres et aller plus loin, je propose des ateliers en janvier.

Affiche FRSR - neutre

 

 

Atelier 9-15 ans

Atelier : La confiance, ça se cultive !
 
Public : Entre 9 et 15 ans 
 
But :
– Améliorer son estime de soi face aux difficultés scolaires, relationnelles, etc. 
– Mieux comprendre ses émotions et leurs utilités.
– Se fixer des objectifs et se donner les moyens de réussir.
 
Si votre enfant a tendance à se dévaloriser, se dit « nul », prétend qu’il « n’y arrivera jamais », n’arrive pas à se faire des amis… cet atelier est fait pour lui !
 

Les ateliers se déroulent en groupe (5 enfants maximum) et ont lieu deux mercredis après-midi par mois, de 14h à 16h, au prix de :

– CHF 30.-/enfant, par atelier,
– CHF 75.-/enfant, pour une série de 3 ateliers sur 2 mois.
 
Cela vous intéresse ? Vous pouvez me contacter directement ou vous inscrire ICI

Valérie Moret / dayaaluta.ch / val.moret@sunrise.ch / 079 793 57 50

Accompagnement parental

  • Difficultés à vous faire respecter par votre enfant, à faire face à ses colères ou sa frustration ?
  • Trop de cris, de portes qui claquent, de mots regrettés ?
  • Vous vous inquiétez pour la scolarité de votre enfant et vous ne savez pas comment réagir pour ne pas envenimer la situation ?
  • Les écrans prennent beaucoup de place dans votre maison et vous ne savez plus comment revenir en arrière ?

Je vous propose de vous accompagner pendant 3-4 séances pour vous aider à trouver les moyens de changer cette dynamique.

Accompagnement parental – dayaaluta.ch – Valérie Moret

mini-flyer

 

 

Soirée de « révision » Faber et Mazlish

Vous avez suivi les ateliers « Parler pour que les enfants écoutent,… » ou « Frères et soeurs sans rivalité » il y a longtemps et/ou dans une autre région et vous avez besoin de vous remémorer les outils qui sont fournis ?

La prochaine rencontre à Bex est fixée au lundi 9 décembre prochain à 19h30. Inscrivez-vous par mail ou téléphone.

Animateurs : Valérie et Christophe Moret
val.moret@sunrise.ch / 079 793 57 50

 

« T’as hérité de moi, moi aussi j’étais nulle en orthographe ».

Avez-vous déjà prononcé ce genre de phrase pour rassurer votre enfant ?

Malheureusement, en pensant bien faire, on met notre enfant dans une situation difficile, il peut se dire : « Si je reste mauvais en orthographe, ma mère se reconnaîtra en moi, alors que si je deviens bon, elle me rejettera… ».

Essayons de ne pas nous identifier à nos enfants mais permettons-leur d’être qui ils sont. A chaque fois que nous acceptons leurs difficultés avec des phrases telles que : « Ce test a été difficile pour toi », « tu aurais voulu avoir une meilleure note », nous leur donnons une chance d’y faire face.

Evitons également les : « il M’a ramené un 3 en maths » ou « elle M’a fait un 6 en géo », car l’enfant ne devrait pas faire des notes pour vous mais pour lui-même. En leur disant plutôt : « Tu dois être déçu de ce 3 en maths en ayant autant travaillé » ou encore « Tu peux être fière de toi, tu avais pris le temps de comprendre chaque sujet », leur permettra de mieux se connaître eux-mêmes et de savoir quelles sont leurs difficultés mais aussi leurs forces.

Pendant les ateliers « Faber et Mazlish », nous travaillons à opérer ce changement dans notre langage pour permettra à nos enfants d’être des individus uniques !

citation-unique

Encore 2 places !

Bonjour à vous,

Il reste encore 2 places pour l’atelier « découverte : Parler pour que les enfants/ados écoutent,.. »  du jeudi 21 novembre prochain (cf flyer) !
 
L’agenda de début 2020 est déjà en ligne et la prochaine session d’ateliers est programmée en mars prochain, avec également un atelier « découverte » le lundi 2 mars 2020. Les inscriptions sont déjà possible sur mon site : www.dayaaluta.ch.
 
Je reste à disposition si vous avez besoin de plus d’informations.
 
Belle semaine à vous !
Affiche PAEC 19:20