Parent d’enfant HP

remerciements

Quand je reçois un message comme celui-ci, ça me conforte dans mon choix professionnel.
J’ai eu dernièrement en coaching cette maman dont la fille est HP (haut potentiel) et cela m’a donné envie d’écrire sur ce sujet. Je n’aime pas les étiquettes, car pour moi, l’humain est tellement complexe que nous pouvons tous être teintés de divers troubles que ce soit autistique, dys-, TDA, etc. à des niveaux différents. Toutefois, certains « diagnostics » permettent d’éclairer notre lanterne et d’amener un regard nouveau et des connaissances qui vont aider notre quotidien.
Cette maman est venue me voir pour plusieurs raisons. L’une était sa fatigue à faire face à l’insistance de sa fille qui teste sans arrêt les limites fixées et l’autre, son incompréhension face aux émotions que vit cette enfant qui sont d’une intensité incroyable. Même si elle avait déjà eu des informations sur l’hypersensibilité et le haut potentiel, le vivre au quotidien est une autre paire de manches. Pendant cette séance, j’ai pu lui offrir de l’écoute sans jugement, du soutien et lui transmettre des outils concrets qui lui ont permis de repartir plus sereine.
Être parent est une grande aventure en soi, et quand son enfant est HP, l’aventure prend une forme de montagne russe. Il peut être difficile de gérer les virages, la vitesse et les arrêts brusques.
Vous êtes parent d’un enfant HP et vous avez besoin d’en parler et d’avoir des outils, je me tiens à votre disposition.
Valérie Moret
Coach parentale et animatrice des ateliers Faber et Mazlish
Centre Corps’Accord
Av. de la Gare 2
1880 Bex
079 793 57 50

 

 

Accompagnement parental

Avant de devenir moi-même maman, je me projetais dans une vie harmonieuse et idyllique en famille, j’avais même tendance à regarder d’un air supérieur les parents qui n’arrivaient pas à « tenir » leurs enfants. Ceci jusqu’au jour où la vie m’a remise à ma place.
Dès le départ, les choses ne se sont pas passées comme je l’imaginais.
Raz-de-marée émotionnel et existentiel avec une césarienne d’urgence et me voilà projetée dans cette nouvelle vie pour laquelle il n’existe pas de cours « officiel ».

Perdue à travers tous les conseils qui m’étaient donnés, comparée avec les autres mamans qui, elles, n’avaient pas l’air si fatiguées et qui avait l’air de savoir ce qu’elles faisaient, il m’a fallu un certain temps pour m’avouer que j’avais besoin d’aide. J’ai cherché des réponses à mes questionnements. J’en ai trouvé, j’en trouve encore, je crois avoir compris et puis non, une nouvelle situation se présente et je continue d’en chercher et tout cela me passionne !

Aujourd’hui, je suis heureuse de voir tous les types d’accompagnements qui existent pour les nouvelles générations de parents et je pense que chacun peut trouver l’aide dont il a besoin.
De mon côté, je me suis formée au coaching et j’attache de plus en plus d’importance à l’accompagnement parental. Outre animer les ateliers « Faber et Mazlish » qui donnent des outils pratiques et concrets de communication envers les enfants, je peux vous accompagner de manière individuelle sur des sujets comme : le burn-out parental, oser dire « non » à son enfant, la peur du conflit, la gestion de ses émotions.
N’hésitez pas à me contacter par email ou téléphone  !

Valérie Moret

mini-flyer

 

Ateliers « spécial ados »

Encore une semaine pour s’inscrire aux ateliers « parler pour que les ADOS écoutent, les écouter pour qu’ils parlent » qui auront lieu le jeudi soir, dès le 19 septembre.

PREMIER ATELIER OUVERTS A TOUS LES CURIEUX, SUR INSCRIPTION !

Nous sommes conscients qu’il peut être difficile de s’engager pour la totalité des ateliers avant d’avoir participé à l’un d’entre eux. Nous vous proposons de venir à la première soirée pour un montant de CHF 30.- (cahier inclus) et de nous confirmer à l’issue de celle-ci votre volonté de participer à la totalité ou non. Merci de vous inscrire par mail : valtof@bluewin.ch ou au 079 793 57 50.

affiche ados

Avant la communication, les besoins de base

Comme il est écrit justement dans « parler pour que les touts petits écoutent », les outils de communication qu’on apprend dans la théorie ne marcheront pas dans certaines conditions. Je l’ai encore constaté avec un de mes enfants qui râlait sans arrêt jusqu’à ce que je lui dise : « mais quand as-tu mangé pour la dernière fois ? », d’ailleurs parfois mon mari et mes enfants me le disent également !

Les évidences peuvent s’oublier facilement quand on est épuisé. Certains besoins fondamentaux ont besoin d’être nourri avant de pouvoir utiliser l’écoute et la bienveillance.  L’auteure donne l’exemple : « si vous avez une carotte coincée dans la gorge, vous aurez besoin d’air avant d’empathie ».

Elle dit aussi que les deux éléments de base quotidien des parents sont la nourriture et le sommeil. Si votre enfant est épuisé ou affamé, il ne pourra pas bien se comporter. Les jeunes enfants en particulier ne se rendent pas toujours compte qu’ils se sentent mal pour ces raisons-là. C’est à nous d’y penser pour eux et de leur proposer de manger ou de dormir.

Elle décrit très bien une notion moins évidente qui est le « temps de récupération ». Quand on se met en colère, nos corps sont inondés d’hormones. Notre fréquence cardiaque et notre pression artérielle augmentent, nous rendant plus enclins à nous renfermer ou à réagir agressivement. Une des meilleures choses que l’on puisse faire pour nos enfants dans les moments de stress, c’est de leur laisser le temps de récupérer des réactions physiologiques liées à la colère, la peur et la frustration. Ne vous attendez pas à ce qu’un enfant « sorte de sa crise » immédiatement.

Et les adultes on eux aussi besoin d’un temps de récupération. Donnez-le vous si vous le pouvez. Au lieu de vous forcer à agir calmement alors que vous ne vous sentez encore la tempête sommeiller en vous, faites-le savoir à votre enfant : « je suis encore fâché ! j’ai besoin d’un moment pour me sentir mieux. Je pourrai t’aider dans quelques minutes. »

Belle semaine ! Valérie

parler-pour-que-les-tout-petits-écoutent

Prochains ateliers en septembre

Bonjour à tous,

Nous espérons que vous passez un bel été !
Les ateliers « Faber & Mazlish » qui permettent d’acquérir des outils de communication bienveillante reprennent en septembre. Vous trouverez ci-joint les flyers correspondants (dont un atelier spécial « Ados »). N’hésitez pas à les partager autour de vous.

Nous animons ces rencontres depuis plus de trois ans, avec toujours autant de plaisir et surtout avec conviction en constatant à quel point notre manière de communiquer peut être importante dans nos relations. Toutefois, en partageant le quotidien de nos trois enfants, l’humilité est notre maître mot, sachant à quel point les émotions peuvent être débordantes et qu’il est parfois difficile de faire preuve de bienveillance.

Nous vous souhaitons une belle rentrée !

Valérie et Christophe